23 février 2012

Argumentaire contre les expériences et les tests sur les animaux

Ne pas craindre d’utiliser l’argument scientifique, même si nos motivations sont d’ordre éthique.
Ou pourquoi il ne faut pas se laisser impressionner par la science.

Traduction du début d’un texte paru dans le numéro 137 du magazine Outrage de l’association britannique Animal Aid

Guère étonnant que des sujets tels que l’expérimentation animale fassent l’objet de débats aussi âpres. En effet, n’importe quelle pratique justifiant que l’on aveugle, empoisonne ou ébouillante de manière délibérée des créatures vivantes ou qu’on leur provoque sciemment des maladies douloureuses déclenchera inévitablement une vive répulsion chez les personnes faisant preuve de compassion et d’attention envers le monde du vivant. Mais les arguments contre l’expérimentation sur les animaux ne concernent pas que la cruauté. De solides objections scientifiques doivent aussi être formulées à son encontre. Cet aspect est particulièrement important car ceux qui défendent ces pratiques tentent toujours de justifier ce qu’ils font en prétextant qu’il s’agit d’un choix entre épargner des animaux dans les laboratoires ou sauver des enfants de maladies et de la mort.

Le problème est que, pour les personnes éventuellement amenées à prendre la parole en public, l’argumentaire scientifique peut paraître intimidant et complexe, nécessitant des connaissances spécifiques et une formation scientifique. En fait, il n’y a réellement rien à craindre. C’est une simple question de bon sens. Il y a deux principes fondamentaux que tout le monde peut utiliser lors d’un débat ou d’un discours en public.

Le premier principe est que les animaux sont biologiquement très différents des humains.

Le second principe est que les animaux de laboratoire sont en bonne santé au début des expériences et qu’ils doivent être rendus malades de façon artificielle. Ce qui n’est pas le cas pour les humains, dont l’état de santé est généralement lié à de nombreuses années d’une mauvaise hygiène de vie et à une dégénérescence.

S’informer pour se former – Liste non exhaustive de références
  • La « bonne science contre la mauvaise science« . Vidéo de 8 minutes d’André Ménache sous-titrée en français. Argumentation à caractère scientifique contre la vivisection à réutiliser lors de vos discussions et débats sur l’expérimentation animale.
  • « Making a killing » ou « Comment l’appât du gain de l’industrie pharmaceutique nuit aux personnes et aux animaux », un document d’une cinquantaine de pages – en anglais uniquement – publié par Animal Aid. A télécharger ici.

Source : http://www.stop-animaux-labos.org/argumentaire-contre-les-experiences-et-les-tests-sur-les-animaux/


Commentaires sur Argumentaire contre les expériences et les tests sur les animaux

    vous etes telement stupides!!!!!!!
    vous trouver pas qu un humain vaut plus qu un rat !!!!!!!!
    si on test rien sur les animaux on va le tester sur des personnes qui viennent des pays sous developper

    Posté par r, 18 décembre 2014 à 04:48 | | Répondre
    • bonjour, tout d'abord j'aimerai vous dire de vous renseigner avant de laisser un commentaire de ce genre, premièrement il est rempli de fautes mais je ne suis pas là pour vous corriger, deuxièmement ce n'est pas faire preuve d'une grande répartie de traiter les militants de personnes "stupides" car chacun défend les idées qu'il pense être juste c'est pour cela que je ne veux pas vous insulter comme vous le faites mais plutôt vous montrez que votre argument ne vaut pas grand chose. En effet, vous avez le droit de penser qu'un homme vaut plus qu'un rat mais alors? Est ce que si un élève a des mauvais résultats scolaire il vaut moins qu'un autre? Non c'est juste qu'il n'a pas les mêmes capacités! Les animaux ont des capacités différentes des notre mais il ne valent pas moins que nous, j'irai même jusqu'à dire que certaine espèce sont plus futées que nous, hommes.
      Je tenais également à vous informer qu'il n'y a pas uniquement les rats qui sont utilisés mais les lapins, les singes mais aussi votre chien!Oui en effet ils sont utilisés sans aucune pitié on leur inflige des traitements cruels, au départ ils sont tous en bonne santé puis suite au tests ils finissent tous avec des maladies, des plaies, des blessures, brulés, ou mort le plus souvent.
      Je n'essaie pas de vous râliez à la cause des animaux mais juste de vous faire comprendre qu'ils ne méritent pas ça tout comme nous.
      Je tenais également à vous apprendre que les tests sur les animaux sont inutiles dans la plupart des cas. Car en effet, chaque être humain (singes, rats, souris,chiens, lapins, hommes...) a une réaction différente au produit. Par exemple si un produits brûle les oreilles d'un lapin il peut très bien fonctionner sur vous.
      Pour finir j'aimerai vous informer que les tests ne vont pas êtres effectués sur les enfants des pays non-développé ou en cours de développement car en effet il existe de nombreuses façon de tester votre mascara sans tuer d'animaux ou utiliser d'hommes, et au passage, des tests sont déjà effectué sur les hommes mais se sont des produits qui sont déjà sûr pas comme pour les tests sur les animaux et ces tests se font dans les pays développés car ce sont des hommes consentants qui le font et c'est très bien rémunéré.
      Cordialement
      une personne qui n'apprécie pas vraiment votre commentaire inutile et plein de fautes.

      Posté par mathi252, 16 mars 2016 à 19:24 | | Répondre
  • Bonjour,
    J'ai lu attentivement votre texte contre les tests sur les animaux est il a énormément de fautes que j'ai remarqué en 6 année. Ce n'est pas professionnel de votre par .Je vous direz de tenir conte de mon commentaire.
    Merci de votre compréhension

    Posté par Marie, 06 février 2018 à 22:42 | | Répondre
  • j'ai rien a dire

    Posté par mega one, 23 avril 2018 à 14:57 | | Répondre
Nouveau commentaire